Universiade Lucerne 2021
02.
juillet
2020

Le Comité d’organisation de Lucerne 2021 profite de l’expérience de Lausanne 2020

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse se sont déroulés à Lausanne en janvier 2020. Dans moins d’un an, la Suisse accueillera à nouveau un événement multisports international avec l’Universiade d’hiver 2021. Le Comité d’organisation de l’Universiade d’hiver peut profiter de l’expérience des organisateurs de Lausanne 2020 et travaille actuellement à relever les défis posés par la pandémie de Covid 19. Les premiers retours des nations sont positifs.

La présidente de Lausanne 2020, Virginie Faivre, et son équipe ont présenté hier aux médias l’excellent bilan des Jeux Olympiques de la Jeunesse, se qui se sont déroulés en janvier 2020. Le prochain grand événement multisports en Suisse aura lieu douze mois plus tard. Il s’agira de l’Universiade d’hiver 2021, qui se tiendra du 21 au 31 janvier 2021 en Suisse centrale et à Lenzerheide. «Le succès de Lausanne 2020 nous donne une motivation supplémentaire dans notre travail», déclare Urs Hunkeler, directeur de l’Universiade d’hiver 2021. 

Il est particulièrement heureux de pouvoir bénéficier du partage et de l’ouverture du CO de Lausanne 2020, lequel est ravi d’échanger sur sa propre expérience: «Nous pouvons en tirer de grands enseignements.» De nombreux chefs de secteur étaient ainsi sur place à Lausanne durant les JOJ et ont pu observer le travail de leurs homologues. Des réunions communes ont également été organisées après les JOJ pour échanger sur les différentes expériences et conclusions. 

Une plate-forme pour le sport d’élite et les études 

Le CEO des JOJ Lausanne 2020, Ian Logan, est convaincu de l’importance de ce partage d’expériences: «La Suisse a besoin de visibilité et de grands événements fédérateurs.» La présidente du CO, Virginie Faivre, ajoute: «Les Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 ont montré au monde une Suisse qui innove, qui investit dans sa jeunesse. J’espère que les Universiades 2021 pourront renforcer encore ce message. J’espère aussi que nos deux événements seront l’occasion donner de la visibilité aux enjeux du sport-étude en Suisse – pour continuer à améliorer les mécanismes permettant à nos jeunes talents sportifs de s’épanouir de la meilleur des façons à la fois dans leur sport et dans leurs études.» Tous les participants aux Universiades combinent le sport d’élite et les études. Les athlètes viennent de plus de 50 nations et de plus de 540 universités. 

La mobilisation des jeunes comme facteur de réussite

Selon Ian Logan, un élément clé du succès public des JOJ a été l’implication des jeunes dans le processus de conception de ce grand événement. Les organisateurs de l’Universiade d’hiver en ont aussi fait un élément central depuis le début: Ce sont par exemple des étudiants qui ont conçu la mascotte et les médailles. «Participer à un événement comme les JOJ ou l’Universiade d’hiver est une occasion unique. Nous tenons à ce que le plus grand nombre possible d’étudiants puissent en bénéficier», explique le directeur Urs Hunkeler. 

Ces deux événements représentent une occasion unique non seulement pour les étudiants mais aussi pour le sport suisse dans son ensemble, comme le souligne le président de Swiss Olympic, Jürg Stahl: «Les Jeux Olympiques de la Jeunesse,  2020 à Lausanne ont été le dernier grand événement multisports international avant la crise du coronavirus. Nous partons du principe que l’Universiade d’hiver sera le premier grand événement multisports international d’après la crise. Je suis certain que l’Universiade connaîtra un succès similaire à celui des JOJ Lausanne 2020 et qu’elle aura le même impact positif sur le sport et la perception des grands événements sportifs en Suisse.» Compte tenu du contexte actuel relatif à la pandémie de Covid-19, l’Universiade d’hiver 2021 jouera un rôle particulier: «De tels événements nous permettent de contribuer à sortir ensemble de la crise et à créer des perspectives pour les PME, l’économie, le tourisme et la société.» 

Nombre d’inscriptions satisfaisant malgré la pandémie 

Le Comité d’organisation de l’Universiade d’hiver surveille de près l’évolution de la pandémie, en étroite collaboration avec les autorités et la Fédération nationale et internationale du sport universitaire. «Nous avons été soulagés lorsque le Conseil fédéral a annoncé que des manifestations de plus grande envergure pourraient à nouveau être organisées à partir de septembre 2020 si la situation le permet. C’est un signal positif pour l’organisation de l’Universiade d’hiver en janvier 2021.» 

Sous la direction du responsable de la sécurité Beat Hensler, les effets des règles actuellement applicables sont actuellement analysés dans tous les secteurs de la manifestation et la planification est ajustée là où c’est nécessaire. La santé de tous les participants est la priorité absolue. Un autre signal encourageant est lié au nombre d’inscriptions. Plus de 50 nations s’étaient inscrites à la mi-juin 2020. Le directeur Urs Hunkeler se réjouit également du nombre de participants déjà annoncés: «Nous attendons environ 2500 athlètes et officiels. Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir organiser les deux tournois de hockey sur glace avec douze équipes masculines et huit équipes féminines. Ce mode de tournoi est pratiquement acté et constitue une excellente nouvelle pour tous les fans de hockey.»